Par aires thérapeutiques
Neurologie

monparkinson.fr. Informations et conseils à l'attention des patients atteints de la maladie de Parkinson.

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

bougeons-en-famille.com Site à destination des patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) et à leur entourage.

Ophtamologie

dmlainfo.fr Plateforme d’informations pour les patients atteints de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) et leurs proches.

Dermatologie

bienvivremapeau.fr Informations, actualités et conseils à l'attention des patients atteints d’urticaire ou de psoriasis et de leur entourage.

journee-urticaire.fr Informations sur la Journée Mondiale de l’Urticaire à l’attention des patients atteints d’urticaire et de leur entourage.

Autres sites

www.novartis-pharmaceuticals.fr Site institutionnel de Novartis Pharma France.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis.

prixsantecitoyennete.com Concours destiné aux étudiants des écoles de journalisme dans le domaine de la responsabilité citoyenne.

generation-proches.com Découvrez Génération Proches : durant une année, journalistes et photographes mèneront des investigations au plus près du terrain, à travers un véritable tour de France des régions. Leurs travaux permettront de mieux comprendre les modes de vies et les attentes de l’entourage des personnes malades ou dépendantes.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes rendues dépendantes par la maladie, le handicap ou bien le grand âge.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

www.viaopta.fr Viaopta™ est une plateforme à destination des ophtalmologistes et du grand public. Elle met à leur disposition des informations sur différentes maladies des yeux, dont la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), ainsi que des avis d'experts et des services liés à l'ophtalmologie.

www.envisage-vieillissement.fr Ce site est dédié à l’amélioration de la prise en charge des patients vieillissants.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

La personne de confiance

En résumé

La personne de confiance est une personne majeure choisie par le patient pour l'assister dans son parcours de santé et le représenter auprès des professionnels de santé s'il vient à être hors d'état de manifester sa volonté.

Cette personne de confiance est un vrai partenaire de la relation thérapeutique. Elle tient de sa désignation volontaire par le patient une légitimité à laquelle aucun autre proche ne peut prétendre.

Quel rôle joue la personne de confiance ?

La personne de confiance peut, à la demande du patient, assister aux consultations médicales et participer aux discussions entre le médecin et le patient. Elle peut conseiller utilement le patient à ces occasions. La relation médecin-patient reste au cœur du processus de prévention, de diagnostic ou de soins, la personne de confiance est seulement un relais utile pour le patient mais ne peut en aucun le remplacer dans la prise de décision.

Lorsque le patient est hors d’état d’exprimer sa volonté, la personne de confiance (ou la famille) doit être consultée si un nouvel examen ou un nouveau traitement est envisagé. La personne de confiance exprime un simple avis qui ne lie pas le corps médical.

Dans la perspective de la fin de vie, l’avis de la personne de confiance est l’avis qui doit prévaloir, à défaut de l’existence de directives anticipées, sur tout autre avis non-médical (famille et proches). Cependant la décision définitive revient toujours au médecin après consultation de cette dernière.

La personne de confiance peut aussi se voir confier les directives anticipées du patient, directives qui aujourd’hui sont contraignantes pour le médecin sauf exceptions (voir fiche Directives Anticipées). Dans ce cas, elle doit les transmettre au médecin en charge du patient si ce dernier est en fin de vie et inconscient.

Enfin la personne de confiance peut cumuler ce rôle avec celui de personne à prévenir, à savoir celle qui doit être informée de toute évolution de l’état de santé qui entraîne un changement de service ou une modification administrative.

Qui peut être personne de confiance ?

Un patient majeur y compris celui faisant l'objet d'une mesure de sauvegarde de justice ou de curatelle peut désigner une personne de confiance. En ce qui concerne le majeur sous tutelle, cette désignation ne sera possible qu’avec l'autorisation du juge ou du conseil de famille s'il a été constitué. Dans l'hypothèse où la personne de confiance a été désignée antérieurement à la mesure de tutelle, le conseil de famille, le cas échéant, ou le juge peut confirmer la désignation de cette personne ou la révoquer. 

Qui peut être personne de confiance ?

Toute personne majeure en qui le patient a confiance pour mener à bien les fonctions de personne de confiance. La seule limite à cette désignation est l’acceptation du mandat par la personne désignée.

NB : Le médecin traitant, dès lors qu’il en accepte la charge, peut tout à fait être désigné en qualité de personne de confiance d’un de ses patients.

Comment désigner une personne de confiance ?

La désignation s’effectue obligatoirement par écrit et nécessite l’accord de la personne désignée. A défaut de précision, la désignation de la personne de confiance est :

  • Valable pour la durée de la seule hospitalisation, si elle intervient à l’occasion d’une hospitalisation ;
  • À durée indéterminée si elle intervient à une autre occasion comme une consultation auprès du médecin traitant ou lors d’une hospitalisation avec mention du caractère indéterminé de la désignation.

Lors de toute hospitalisation ou entrée dans un établissement médico-social (hors urgence vitale), la personne accueillant un patient au sein de l’établissement de soins doit lui proposer de désigner une personne de confiance.

A contrario, un patient n’a pas l’obligation de désigner une personne de confiance et peut révoquer le mandat d’une personne de confiance simplement par oral ; il est indispensable d’en prendre note dans le dossier médical du patient.

 

Désignation d’une personne de confiance

Je soussignée Anne PERCEVAL, née le 22
septembre 1945, désigne par la présente
Maxime PERCEVAL, né le 12 janvier 1976, en
qualité de personne de confiance.

Fait à Orléans, le 4 août 2007
Anne PERCEVAL

 

Matthieu Wiedenhoff, doctorant en droit et éthique, Association Herrade de Landsberg, pour la recherche éthique en Alsace. 

Au 1er septembre 2011

Modifié et mis à jour le 10 août 2016 Association Juris Santé