Par aires thérapeutiques
Neurologie

monparkinson.fr. Informations et conseils à l'attention des patients atteints de la maladie de Parkinson.

sep-et-vous.fr Conseils aux patients et à leur entourage visant à optimiser la prise en charge de la sclérose en plaques (SeP).

sepenscene.com Site pour les patients atteints de sclérose en plaque et leur entourage.

Pneumologie

bougeons-en-famille.com Site à destination des patients atteints de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) et à leur entourage.

Ophtamologie

dmlainfo.fr Plateforme d’informations pour les patients atteints de Dégénérescence Maculaire Liée à l’Âge (DMLA) et leurs proches.

Dermatologie

bienvivremapeau.fr Informations, actualités et conseils à l'attention des patients atteints d’urticaire ou de psoriasis et de leur entourage.

journee-urticaire.fr Informations sur la Journée Mondiale de l’Urticaire à l’attention des patients atteints d’urticaire et de leur entourage.

Autres sites

www.novartis-pharmaceuticals.fr Site institutionnel de Novartis Pharma France.

novartis.fr Site institutionnel de Novartis en France.

Twitter Suivre le compte twitter de Novartis.

prixsantecitoyennete.com Concours destiné aux étudiants des écoles de journalisme dans le domaine de la responsabilité citoyenne.

generation-proches.com Découvrez Génération Proches : durant une année, journalistes et photographes mèneront des investigations au plus près du terrain, à travers un véritable tour de France des régions. Leurs travaux permettront de mieux comprendre les modes de vies et les attentes de l’entourage des personnes malades ou dépendantes.

prochedemalade Conseils, informations pratiques, témoignages et services pour les proches de personnes rendues dépendantes par la maladie, le handicap ou bien le grand âge.

proximologie.com Site destiné aux professionnels de santé et chercheurs, concernant les relations entre les personnes malades et leur entourage.

www.viaopta.fr Viaopta™ est une plateforme à destination des ophtalmologistes et du grand public. Elle met à leur disposition des informations sur différentes maladies des yeux, dont la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), ainsi que des avis d'experts et des services liés à l'ophtalmologie.

www.envisage-vieillissement.fr Ce site est dédié à l’amélioration de la prise en charge des patients vieillissants.

www.asthmoff.fr Asthm’off est une plateforme à destination des pharmaciens d’officine leur permettant d’améliorer la prise en charge des patients souffrant d’un asthme non contrôlé. Elle met à disposition des pharmaciens des informations et des outils pratiques pour les accompagner dans la prise en charge de leur asthme.

Qui sont les "aidants" ?

Le panel des « aidants »*, a permis de mieux appréhender la situation de ces personnes en France.  
Plusieurs éléments remarquables sont à signaler.


Toutes pathologies confondues, ces « aidants » constituent aux alentours de 7 % de la population française. Leurs caractéristiques (âge, habitat, etc.) et leur profil socio-économique sont étonnamment proches de la population générale. Le plus souvent, ils aident un membre de leur famille, assez âgé d’ailleurs. Enfin, l’aidant est très impliqué dans son rôle : 90 % d’entre eux y consacrent du temps tous les jours ou au moins plusieurs fois par semaine.

* Selon les différentes formulations proposées, le pourcentage de ceux qui se définissent eux-mêmes comme aidants varie de 7 % (« s’occuper régulièrement et à titre non professionnel d’un proche malade ou dépendant ») à 12 % (« apporter une aide régulière et bénévole à un proche malade ou dépendant vivant chez vous, chez lui, ailleurs, ou en institution »).

En savoir plus sur le panel des aidants

 

Déployer

39 % des aidants s’occupent de leur père ou de leur mère (58 % chez les 35/54 ans) et 10 % de leurs grands-parents (57 % des moins de 21 ans). Viennent ensuite les beaux-parents (10 % du total) et le conjoint (7 %). La proportion des aidants s’occupant d’un enfant malade est faible en pourcentage (3 %) mais importante en valeur absolue : plus de 100 000 personnes en France. Enfin, il convient de souligner l’importance des phénomènes de solidarité en dehors de tout lien familial : près d’un aidant sur cinq (18 %) s’occupe d’une personne qui n’appartient pas à sa famille, même dans son acception élargie.

Si cette aide peut prendre des formes très diverses, elle est toujours chronophage :

  • 40 % des aidants le font quotidiennement,
  • 50 % au moins une fois par semaine.

Lire l'article de Gaël Sliman, Directeur général Adjoint de BVA, au sujet de ces résultats 

Il n’y a quasiment pas de différences en termes d’implication des proches selon les régions, entre par exemple la région parisienne, pourtant réputée moins solidaire (- 1 point seulement) et le sud de la France ( + 2 points) traditionnellement perçu comme plus solidaire. Proportionnellement, les habitants de communes rurales ne sont pas surreprésentés (25 %, comme dans la population générale) et ceux des grandes villes pas sous-représentés (29 %, aucune différence).

Même constat pour les revenus : 29 % de bas revenus et 16 % de revenus supérieurs parmi les aidants, contre respectivement 30 % et 17 % dans la population générale.

Même constat également sur le niveau de diplôme : 52 % des aidants ont au moins le baccalauréat contre 50 % dans la population générale. Si l’on observe une légère surreprésentation des catégories socioprofessionnelles supérieures parmi les aidants (42 % contre 36 % dans la population générale), la proportion d’ouvriers et d’employés est en revanche identique dans les deux groupes.

Lire l'article de Gaël Sliman, Directeur général Adjoint de BVA, au sujet de ces résultats 

En affinant les résultats du panel, on note quelques différences entre les aidants et la population générale : les aidants sont plus âgés. Les moins de 35 ans représentent 17 % du total contre 34 % dans le reste de la population. Toutefois, cet écart est moins important qu’attendu.

Parmi les moins de 55 ans, on observe une surreprésentation de la population féminine (60 %). En revanche, parmi les plus de 75 ans, on observe le phénomène inverse : les hommes représentent 55 %.

Schématiquement on pourrait dire que les femmes s’occupent plus généralement de leur famille ascendante (parents et beaux-parents) tandis que les hommes s’occupent davantage de leur conjointe après 75 ans, en particulier lorsqu’elle est atteinte de la maladie d'Alzheimer ou une maladie apparentée.

Enfin, les inactifs constituent 19 % de la population générale, mais seulement 14 % des aidants. 

Lire l'article de Gaël Sliman, Directeur général Adjoint de BVA, au sujet de ces résultats